Pascale Picavet Psychothérapie
Pascale Picavet Psychothérapie
Pascale Picavet Psychothérapie
Pascale Picavet Psychothérapie
Pascale Picavet Psychothérapie
Pascale Picavet Psychothérapie
Pascale Picavet Psychothérapie

Je m'appelle Pascale et je suis psychopraticienne.




Après avoir été photographe pendant près de dix ans, j'ai décidé de reprendre mes études et de me former à la psychologie clinique, à la psychopathologie et à différentes psychothérapies à l'Ecole de Psychologie d'Aix en Provence.


Boulimique de connaissances, curieuse par nature et désireuse d'accompagner au mieux mes patients, j'ai poursuivi mon cursus avec la psychologie transgénérationnelle et la méditation pleine conscience, mais également en me formant dans différents domaines qui me tiennent à coeur tels que la crise suicidaire, les traumatismes psychiques chroniques et les deuils compliqués.


Après quelques années de pratique en cabinet, j'ai toutefois eu le sentiment de ne pas être à ma pleine potentialité en pratiquant la psychothérapie de type "traditionnelle". En effet, mes ressentis, mes perceptions physiques et différents phénomènes que je rencontrais régulièrement ne trouvaient aucune explication parmi les paradigmes de la psychologique classique et c'est ainsi que j'ai progressivement privilégié une approche plus holistique de ma profession, m'autorisant enfin à être totalement alignée avec ce que je suis et ce en quoi je crois.

Ravie de faire votre connaissance...

Pascale Picavet Psychothérapie Holistique - 2019 - SIRET : 53824403900029 - Mentions légales / CGV

C'est cette évolution personnelle et professionnelle qui me permet aujourd'hui de vous proposer une approche intégrative de la thérapie alliant mes qualités et ressources personnelles, mes compétences issues des fondements analytiques, mais également en m'appuyant sur différents courants non conventionnels -  mais forts de connaissances empiriques -  tels que les soins énergétiques, le clair-ressenti, la lithothérapie, la tarothérapie, le chamanisme ou la Wicca...

  

Crédit photo : Solène Lombardo Photographie